//
vous lisez...

Nieuws | Actualités

Coca-Cola et la campagne Twitter à la télé roumaine : une nouvelle tendance sociale ?

Bookmark and Share

Je l’avoue, j’adore manger (seule ou en famille) devant la télévision, même si je ne devrais pas le dire par “political correctness”. Mais en Roumanie, il paraît que 6 sur 10 personnes mangent seules devant la télévision ! Et Coca-Cola a innové en associant les bienfaits du “manger ensemble” à la marque dans une campagne à la télévision roumaine.

Si vous tweetez sur la notion de manger ensemble, votre tweet peut être affiché en temps réel par-dessus l’annonce. En plus, vous pouvez être invité à partager un repas cuisiné par un grand chef.

Cette campagne de Coca-Cola  s’inscrit donc dans la continuité d’une tendance forte, celle de la disparition des frontières entre le réel et le virtuel.
Et elle nous montre un monde merveilleux : de jeunes gens, tout souriants, dans cette ambiance connue de la presse people et glamour, heureux de se retrouver ensemble. J’ai adoré la bande d’annonces sur la campagne (eh oui, je l’avoue, aussi parce que j’ai fait de la danse folklorique autrefois, donc la musique y était pour quelque chose :-).

Mais au-delà le côté “fun”, quelques questions se posent.
D’abord, quelles sont les origines du fait que les Roumains mangent principalement seuls et devant leurs télé (et sur quels faits cette supposition est-elle basée ?) ? Et est-ce vrai pour chacun de leurs repas ? Si j’étais sociologue ou anthropologue, j’aimerai bien regarder les transitions, les éléments d’explication et les tendances roumains pour mieux comprendre les pourquoi.
Ensuite, serait-il envisageable de considérer le fait de manger seul devant sa télé comme moins négatif ? Ou encore, serait-il possible que les Roumains soient aussi bien dans leur peau en mangeant seuls devant leur télé qu’en mangeant ensemble, pour des raisons qui nous échappent (contexte social, faits historiques, conscience commune, rôle dans les communautés, …) ?

Sans connaître les faits, j’aurais imaginé cette campagne plutôt aux États-Unis qu’en Roumanie, car l’imaginaire commun veut que les Américains mangent seuls, devant leur frigo ou devant la télé… Les Roumains ne seraient donc pas les seuls à se comporter ainsi, bizarrement car isolés, avec leur nourriture ? Pour répondre partiellement à cette question, je vous conseille de lire “Why sixty Million French Can’t Be Wrong” ou la traduction française, et notamment sur la partie des espaces intimes, privés et publics, notions basées sur des théories de Edward T. Hall (1962).

Et si l’idéal était de manger seul devant la télé, avec pour seuls invités les twittos de votre communauté ?
L’annonce deviendrait donc plutôt une prémisse de ce qui s’annonce : manger ensemble, mais pas toujours, manger seul ou alors manger seul avec des twittos comme compagnie pourrait s’avérer positif et constituer une bien meilleure solution pour les situations des uns et des autres. Accepter l’idée que les trois modèles sont aussi bien les uns que les autres (et éventuellement parfaitement complémentaires] pourrait nous libérer de ce sentiment d’échec si on ne rentre pas dans ce monde merveilleux dessiné par Coca-Cola.

Share

Beer Bergman

Consultante, conférencière, formatrice réseaux et médias sociaux et oui, je l'avoue, social media addict.

View BeerBergman's profile on slideshare

Archives